#karinetravalmichelet2020

#municipales2020

#colomiers

DÉCOUVRIR

Le pacte de la transition écologique

Le pacte de la transition écologique

La ville du bien-être est une ville qui respire, qui fait place à la nature et qui protège son environnement. Face au dérèglement climatique, nous devons aujourd'hui agir localement pour nous engager collectivement dans une transition écologique ambitieuse.

L’écologie et la transition écologique apparaissent aujourd’hui à toutes et à tous comme un fondement majeur dans la gestion de la cité. Les collectivités disposent d’une responsabilité pour mettre en œuvre, à l’échelle locale, des politiques vertueuses en matière de transition écologique. C’est surtout adopter des pratiques et des comportements plus respectueux de notre environnement.

Durant le mandat 2014 – 2020, tout en conservant les 25% du territoire de la commune dédiés aux espaces verts, de nature et de loisirs, nous avons planté plus de 300 arbres par an et créé un parc de 1,3 hectares au Garroussal. Nous avons aussi pris des mesures pour économiser l’eau dans la gestion des espaces verts et assurer un entretien différencié des espaces naturels sans utiliser de produits phytosanitaires afin de favoriser la biodiversité. Dans cette même ambition de favoriser la biodiversité, nous avons limité l’éclairage public entre 1h et 5h du matin dans certains secteurs. Nous avons mis en place des économies d’énergie dans nos bâtiments publics. Concernant la réduction des déchets et des matériels usagés, les barquettes en plastique à usage unique ont été remplacées dans nos cantines par des barquettes biodégradables, nous avons soutenu des associations telles que la Remixerie ou le Repair Café qui prolongent le cycle de vie des produits et favorisent le réemploi. Pour préserver l’environnement des nuisances lors des chantiers, nous avons adopté une charte de chantiers propres.

Aujourd’hui, fort de notre action et de notre expérience, nous souhaitons donner une nouvelle impulsion à notre ambition collective pour l’écologie en prenant des engagements clairs et en concluant un pacte pour la transition écologique avec l’ensemble des actrices et des acteurs du territoire.

Cette mobilisation collective doit commencer par la municipalité qui doit être exemplaire et jouer un rôle d’impulsion et de mise en synergie des actrices et des acteurs (habitant-e-s, entreprises, artisans, commerçants, associations et institutions).

L’exemplarité de la municipalité flèche toggle contenu

La nécessaire mobilisation des actrices et acteurs de la ville : citoyen-ne-s, entreprises, commerces, associations et institutions flèche toggle contenu

Préserver la place de nature dans la ville et faire de Colomiers une « ville fertile » flèche toggle contenu

La sécurité pour toutes et pour tous, une priorité

La sécurité pour toutes et pour tous, une priorité

La ville du bien-être doit être une ville apaisée et sûre. Le droit à la sécurité et à la tranquillité publique est un droit fondamental pour tous. La sécurité est un enjeu essentiel du vivre-ensemble et ne doit pas être instrumentalisée à des fins politiciennes. Rappelons aussi que la sécurité constitue une des missions régaliennes de l’Etat qui doit être assurée par la Police Nationale.

Durant les dernières années, nous le savons, notre société a beaucoup changé. Le contexte dans lequel nous vivons a considérablement évolué. Face à cette évolution, notre première préoccupation est restée la prévention, par l’éducation, par les interventions de notre Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, par l’action quotidienne de nos maisons citoyennes et notre partenariat avec le Club de prévention de la délinquance. Mais cela ne suffisait pas pour répondre au contexte actuel.

Par conséquent, durant le mandat 2014 – 2020, l’ensemble des compétences du Maire, inscrites dans la loi en matière de sécurité et de tranquillité publique, ont été mises en œuvre : les rappels à l’ordre des mineurs, la création d’une Police Municipale intégrée à un pôle de Tranquillité Publique comprenant 60 agents, le déploiement de la vidéo-protection avec son centre de supervision urbain (CSU). Les habitant-e-s ont été mobilisé-e-s au sein du dispositif des Voisins Solidaires qui a été mis en place en lien avec les membres des Comités de quartier. Un travail en étroite collaboration avec le Directeur Départemental de la Sécurité Publique a été mené pour obtenir une nouvelle organisation des services de sécurité et une présence accrue sur notre territoire.

Les évaluations que nous avons menées et présentées au Préfet et au Procureur de la République sont bonnes et nous encouragent à poursuivre dans cette voie.

Aussi, à travers les constats nouveaux faits sur le terrain, nous devons aller plus loin, toujours en alliant de manière équilibrée prévention et sécurité.

Accentuer les actions de prévention et d’accompagnement flèche toggle contenu

Renforcer la Police Municipale et la vidéo-protection flèche toggle contenu

Amplifier le travail partenarial flèche toggle contenu

Nos engagements pour des mobilités repensées

Nos engagements pour des mobilités repensées

La ville du bien-être doit être une ville où les déplacements de ses habitant-e-s sont facilités, en favorisant tous les modes de transports : en commun, en vélo, à pied. La place de la voiture doit être repensée, dans le centre-ville, pour un meilleur partage de l’espace public.

En effet, bien que le « tout voiture » à Colomiers soit derrière nous, nous ne pouvons nier la place prépondérante de la voiture. Cependant, pour répondre aux enjeux écologiques, énergétiques et économiques actuels, dans une approche équilibrée et réaliste, nous devrons remettre en question les choix faits dans le passé en matière de mobilités pour redéfinir nos priorités, en favorisant la possibilité d’utiliser d’autres modes déplacement : à pied, à vélo ou en transports en commun.

Durant le mandat 2014–2020, pour être conforme à la loi et sur demande du Préfet, nous avons agi avec énergie auprès de TISSEO pour réorganiser notre réseau de lignes de bus, avec le déploiement du Linéo 2, les lignes 32, 21 et 55 qui ont été étendues et la création de la ligne 150. Cette nouvelle organisation a permis d’améliorer l’amplitude horaire et la qualité de ce service public, tout en maintenant des dispositifs de gratuité pour de nombreux usagers. Ce dispositif est aujourd’hui apprécié comme un véritable succès avec plus de 18 000 montées par jour. Le Colombus a été mis en place pour permettre à nos seniors, dans certains quartiers, de conserver leur autonomie. Par ailleurs, nous avons obtenu la desserte de la ville par la troisième ville de métro avec deux stations. Nous avons aussi poursuivi l’aménagement de notre réseau de pistes cyclables qui compte aujourd’hui presque 60 kilomètres sur le territoire de la ville, en partageant l’espace public entre piétons et automobilistes selon les cas.

Cette action volontariste a permis des progrès pour développer les déplacements des cycles et des piétons mais nous faisons le constat que notre commune connaît les effets de la très forte croissance démographique de la métropole toulousaine liée à sa vitalité économique, notamment dans le secteur de l’aéronautique, particulièrement aux heures de pointe.

Nous prenons donc un engagement fort pour repenser les mobilités dans notre ville et les inscrire dans un objectif de mobilité durable, en répondant aux exigences de santé publique et aux contraintes économiques de chacun, tout en laissant la liberté à chaque habitant-e de se déplacer selon ses choix.

Demain, pour améliorer les mobilités dans notre commune, nous devons donc œuvrer au développement des transports urbains et ferroviaires, favoriser les déplacements doux et actifs, soutenir et accompagner la réalisation de la 3ème ligne de métro et redéfinir la place de la voiture dans le centre-ville.

Intervenir pour améliorer les transports urbains et ferroviaires flèche toggle contenu

Développer et favoriser les déplacements doux et actifs flèche toggle contenu

Redéfinir la place de la voiture en ville flèche toggle contenu

Une ville éducative, citoyenne et solidaire à vivre

Une ville éducative, citoyenne et solidaire à vivre

La ville du bien-être est une ville qui protège et accompagne tous les habitant-e-s, à tous les âges de la vie quelle que soit leur situation. Chacun-e doit pouvoir s'y épanouir, que ce soit nos enfants dans les crèches et les écoles, nos jeunes et nos séniors, ou nos citoyen-ne-s en situation de handicap. Elle doit permettre la participation de toutes et tous à la vie de la cité.

Nous sommes là au cœur des missions de la gestion municipale.

Notre ambition et notre défi sont d’aller plus loin encore dans ces domaines de compétences de la vie quotidienne, où il faut le dire tant est fait à Colomiers par de multiples actrices ou acteurs : service public municipal, service public, associations, citoyen-ne-s.

Nos réflexions collectives et les retours des citoyen-ne-s nous ont amené à construire une quatrième partie de notre projet politique certes dense mais essentielle au bien-être des habitantes et des habitants.

Ce qu’il convient d’affirmer en premier lieu c’est que dans toutes les thématiques traitées, que l’on parle d’école, de démocratie locale, de sport, de culture, de jeunesses, de seniors, d’accompagnement des familles, d’handicap, de santé, d’action sociale, il est pour nous essentiel de construire nos politiques publiques avec des invariants et les valeurs que nous portons, ils pourraient être résumés ainsi :

- Notre capacité à éduquer à tous les âges de la vie, à donner les moyens pour chacune et chacun de s’émanciper, de s’épanouir, une ville EDUCATIVE en clair.
- Notre capacité dans ce monde individuel à remettre du collectif au centre de tout, de la délibération collective, de la discussion, le dialogue comme préalable à toutes prises de décision, notre volonté de faire la promotion de nos valeurs républicaines, la prise en compte de la nature et de l’environnement, une ville CITOYENNE donc.
- Enfin, notre volonté claire de nous montrer attentifs à celles et ceux qui sont fragilisés, soucieux de la préservation du pouvoir d’achat des Columérin-n-es, une ville SOLIDAIRE en somme.

Voilà nos objectifs, ils forment donc un tout indissociable dans notre projet municipal.

Une ville éducative, citoyenne et solidaire à vivre ce sont tout à la fois :

- Des équipements publics ;
- Des politiques publiques à réaffirmer ou à mettre en œuvre ;
- Des instances citoyennes à conforter ou à créer ;
- Des actions pour le pouvoir d’achat des Columérin-ne-s.

Impliquée et engagée pour les solidarités et la santé flèche toggle contenu

L’éducation à tous les âges de la vie flèche toggle contenu

Faire de Colomiers une ville collaborative, connectée et participative flèche toggle contenu

Le sport, la culture, la vie associative, une chaîne d’engagements et de talents flèche toggle contenu

Faire du bien-vieillir une priorité flèche toggle contenu

La ville des jeunesses flèche toggle contenu

Handicap : pour une ville plus inclusive flèche toggle contenu

Pour un cadre de vie harmonieux et dynamique

Pour un cadre de vie harmonieux et dynamique

La ville du bien-être doit promouvoir la qualité de vie de ses habitant-e-s dans leur quartier tout en donnant une nouvelle impulsion pour redynamiser notre centre-ville.

Aujourd’hui, le développement urbain de notre ville est en cours d’achèvement. Il devra conserver les grands équilibres entre habitat, espaces verts et zones économiques et commerciales. L’évolution de la ville devra aussi permettre de préserver le dynamisme économique et commercial, en permettant à ses habitant-e-s de profiter d’un cadre de vie agréable dans la proximité de son quartier et d’un centre-ville animé et dynamique.

Située dans l’ouest de la métropole toulousaine en très forte croissance, deuxième commune de la Haute-Garonne, notre ville compte aujourd’hui 39 000 habitants et environ 18 000 logements. Elle a connu un développement urbain très maîtrisé depuis plusieurs décennies et très modéré ces dernières années. La véritable mixité sociale et urbaine alliant quartiers pavillonnaires avec leurs maisons individuelles et habitat collectif dont des logements sociaux – dont le taux est de 28% en légère baisse ces dernières années – permet d’accueillir et de maintenir sur son territoire toutes les catégories de population, en trouvant des logements adaptés et accessibles et en les accompagnant dans leurs parcours, aux différentes étapes de la vie. Ce taux de logement sociaux place Colomiers en conformité avec la législation et permet de maîtriser son développement et la construction de nouveaux logements, en étant à l’abri des sanctions financières de l’Etat.

Sur le plan économique, Colomiers compte près de 25 000 emplois pour environ 2000 entreprises. Son tissu économique très dynamique, accueillant une grande diversité d’activités, en fait un territoire stratégique de l’économie de la métropole, particulièrement dans l’industrie aéronautique. Ce dynamisme économique du secteur industriel s’étend également aux services et aux commerces. En effet, le tissu commercial, réparti sur plusieurs zones du territoire communal, est le fruit d’une politique volontariste ayant permis de créer les conditions d’accueil adaptées à tous les types d’activités.

Au cours du mandat 2014 – 2020, la rénovation de nos quartiers les plus anciens a été réalisée aux Fenassiers, au Seycheron et au Lautaret ; le projet du Grand Val d’Aran a été engagé, en concertation avec les habitant-e-s. En matière de développement urbain, les grandes Zone d’Aménagement Concerté ont été poursuivies aux Ramassiers, au Garroussal… Sur le plan économique, l’Economie Sociale et Solidaire a pris son envol avec la création de la Mijoteuse comme fer de lance pour faire de Colomiers un territoire d’innovation sociale. En matière de développement commercial, la déviation du Perget a été réalisée, en lien avec Toulouse Métropole, pour sécuriser et faciliter l’accès de la zone commerciale. Des travaux d’éclairage et de sécurisation ont été menés dans le quartier du Plein Centre et l’Office du Commerce, de l’Artisanat et des Services (OCAS) a œuvré pour renforcer l’animation commerciale, en collaboration avec les associations de commerçants.

Pour développer un cadre de vie plus harmonieux et plus dynamique, il sera nécessaire d’achever le développement urbain, en encadrant les mutations urbaines, en poursuivant la rénovation de nos quartiers les plus anciens et en repensant nos espaces publics. Pour améliorer la qualité de vie, il conviendra d’impulser une vitalité économique et commerciale sur l’ensemble du territoire de la commune, tant au Plein Centre que dans les quartiers en y maintenant et y favorisant l’implantation de commerces de proximité. Nous pourrons aussi faire vivre la ville du dimanche et des nouveaux loisirs pour en favoriser l’animation, les rencontres et le vivre-ensemble. Enfin, territoire d’innovation, nous poursuivrons le développement d’une ville laboratoire, innovante et rayonnante.

Encadrer l’aménagement et les mutations urbaines flèche toggle contenu

Poursuivre la rénovation urbaine de nos quartiers les plus anciens et des espaces publics flèche toggle contenu

Impulser une vitalité économique et commerciale du territoire flèche toggle contenu

Une ville laboratoire innovante et rayonnante pour penser la ville de demain flèche toggle contenu

Faire vivre la ville du dimanche et des nouveaux loisirs flèche toggle contenu